04 novembre 2007

don't slow me down if i'm going too fast

a force d'emmaganiser à quel point ma vie est si grandiose comparée aux autres, à quel point leur frustration peut être plus grande que la mienne, toutes ces choses à la con (qu'on se le dise), j'avoue que je craque. une heure et demie à parler a ma meilleure amie, dans le froid, a 8h du mat'. qu'elle m'explique à quel point sa vie pue, à quel point elle se déteste, à quel point elle est malheureuse blah blah. et moi, qui essaie de comparer à mes expériences, parce que pour moi c'est un peu ça, être meilleure amie. c'est pas une sorte de job qu'on décroche après quelques années d'études, où on analyse des cas, des situations, que l'on applique après. mais non, ma famille ne peut pas être aussi pire, mes problèmes capilaires et cutannés ne peuvent pas se comparer a l'exzema (aucune idée de l'orthographe), la pression, la peur du futur, tout ça. non, je suis encore censée être jeune et innocente, profiter de la vie et tout se baratin à la con. ouai nan j'suis désolée (mon expression préférée) j'ai beau afficher ce sourire, ne pleurer que bourrée pour des choses à la con, ou sobre pour un bouquin ou un film, je suis loin de me réveiller le matin, le sourire au lèvre (surtout quand je me fais réveiller par un bouron de la taille d'un moineau qui s'est s'introduit dans ma chambre et s'explose 10 fois contre la fenêtre, que je dois mettre mes lunettes de soleil de star pour affronter la luminosité alors que je suis en pyjamas pour pouvoir le faire jarter!).
bref j'explose et c'est pour ça que j'annonce mon grand retour sur canalblog.
oui j'ai un problème. et c'est que je n'arrive pas a faire par de ce qui ne va pas. je ne montre que la surface emmergée de l'iceberg, le reste je me garde pour moi et le chocolat devant sex and the city, en fumant des clopes dans ma chambre (chose que je ne devrais pas).
en ce moment c'est plutôt méga frustration sexuelle, méga paresse intellectuelle, méga alcoolisme, méga peur de l'année prochaine, méga bouffe (je suis actuellementenceinte de triplée à cause du stir fry chow mein, du brie, des pringles, du scone, des chocolats, des chips, des frites, de la pizza, du snickers et du mars que je me suis engouffrés depuis 5h de l'après midi).
je rentre de deux fêtes consécutives, je ne suis même pas un peu "pompette" (ce que j'aime ce mot), chose qui me fait plutôt méga flippé parce qu'après ce que j'ai bu, je devrais au moins avoir la tête qui tourne quand je me lève brusquement. peut-être que toutes ces conversations, ses pleurs et complaintes sur sa vie si pourrie et son corps si pourri, et blah blah blah.
oui j'explose à fond, je voudrais tout casser dans ma chambre, mais a vrai dire ça demanderai trop de rangement après, et j'ai la flemme. j'ai limite la flemme de vivre. je dors 12h par nuit, mange comme quatre comme si c'était la seule chose qui pourait me faire survivre, et tous ces trucs à la con de jeune fille déprimée.

pfiou ça fait du bien de sortir tout ça.

histoire de changer de sujet, je sui amoureuse de Busta (autant que de Kanye, et non ce n'est pas pour leur physique... en même temps, il faudrait le vouloir hein!).
j'ai regardé les MTV Europe Music Awards, et merde quoi. c'est quoi toute cette folie autour de Tokio Hotel? (maintenant que leur nom apparait dans mon  blog, je vais avoir des gamines de 12 ans, la chatte en feu qui ne veulent qu'une chose: se faire bouffer le minou par le chanteur qui au passage ressemble a tout sauf à un mec).
er Rihana? et Nelly Furtado? et Mika? et toutes les merdes qui ont reçut un award en général...
Justice a encore gagné contre Kanye, et putain, vu les lunettes de Kanye dans la vidéo, il aurait du gagner! les gens ont vraiment des gouts à la con.
non mais TOKIO HOTEL quoi!

je suppose que je devrais peut être aller me coucher, parce qu'il est quand même 8h30 ici...

donc sur ces belles paroles, faites de beaux rêves, ou passez une bonne journée, c'est selon.

05

le gilet... MOUHAHAHA! ouai enfin en même temps, putain Kanye, même en gilet moche tricoté par mamie, il a la classe.

et pour info, oui je suis toujours amoureuse de pharrell.

Posté par Ludes à 09:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur don't slow me down if i'm going too fast

    AH putain t'es enfin revenu ! mieux vaut tard que jamais !

    Posté par Millie, 07 novembre 2007 à 21:11 | | Répondre
  • et oui! ca me prend comme ca de temps à autres! héhé x x x

    Posté par Alex, 12 novembre 2007 à 17:03 | | Répondre
Nouveau commentaire